COMMUNIQUE DE PRESSE N°002/GRAL/KIS/2008

Devant la recrudescence des actes de vandalisme dans la Commune de Mangobo, le Groupe LOTUS tire la sonnette d’alarme.

En effet, depuis un certain temps, les jeunes de la Commune de Mangobo en particulier et ceux de la ville de Kisangani en général s’adonnent à des jeux de hasard. Les maisons inachevées, la brousse, les champs de récolte et les écoles dépourvues de leurs occupants constituent généralement les lieux propices où se déroulent ces jeux de hasard, se mettant ainsi à l’abri de poursuites des agents de la police.

Etant donné que ces jeux sont considérés par la législation congolaise comme des actes répréhensibles, il appartient normalement à la Police nationale de poursuivre et d’arrêter tous ceux qui transgressent cette législation aux fins de préserver la tranquillité et de rétablir l’ordre public. Car, trop souvent, ces jeux se soldent par des bagarres et autres actes de vandalisme.