Le Groupe LOTUS, une ONG des droits de l’homme basée à l’Est de la RDCongo est vivement préoccupé par le comportement des populations de Basoko qui se rendent justice à leur manière. Le dernier cas en date est celui de Monsieur Pablo BALINGONDA sauvagement lapidé.

En effet, la victime ci-haut citée était père de famille, originaire du village Yamofilele, Secteur Turumbu, Territoire de Basoko, District de la Tshopo (Province Orientale). Il exerçait le petit commerce et était domicilié sur l’Avenue Bandal, Quartier Ambambe dans la cité de Basoko.