Le Groupe LOTUS, organisation congolaise de défense et de promotion des droits humains basée à Kisangani (RDCongo) dénonce l’interdiction arbitraire de quitter la ville de Kisangani signifiée, verbalement, ce lundi 5 octobre 2009, à M. Dismas Kitenge Senga par les agents de la Direction Générale de Migration (DGM) et ceux de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) postés à l’aéroport international de Bangboka à Kisangani.

En effet, ce défenseur des droits humains, Président du Groupe LOTUS et Vice-président de la Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme (FIDH), était invité par la Cour pénale internationale (CPI) pour participer à une série des réunions périodiques entre les organes de la Cour et les organisations non gouvernementales du 5 au 9 octobre 2009 à La Haye.

Lire l'intégralité du communiqué de presse du Groupe LOTUS