Blog du Groupe Lotus (RDC)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Communiqués de presse

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 5 octobre 2009

M. Dismas Kitenge Senga, interdit arbitrairement, ce lundi 5 octobre 2009, de quitter la ville de Kisangani

Le Groupe LOTUS, organisation congolaise de défense et de promotion des droits humains basée à Kisangani (RDCongo) dénonce l’interdiction arbitraire de quitter la ville de Kisangani signifiée, verbalement, ce lundi 5 octobre 2009, à M. Dismas Kitenge Senga par les agents de la Direction Générale de Migration (DGM) et ceux de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) postés à l’aéroport international de Bangboka à Kisangani.

En effet, ce défenseur des droits humains, Président du Groupe LOTUS et Vice-président de la Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme (FIDH), était invité par la Cour pénale internationale (CPI) pour participer à une série des réunions périodiques entre les organes de la Cour et les organisations non gouvernementales du 5 au 9 octobre 2009 à La Haye.

Lire l'intégralité du communiqué de presse du Groupe LOTUS

samedi 3 octobre 2009

Enlèvement et transfert à Kinshasa de Maître Firmin Yangambi, Président de « Paix sur terre », une organisation de défense des droits de l’Homme, à Kisangani

Le Groupe LOTUS, organisation congolaise de défense des droits humains basée à Kisangani en RDCongo, dénonce l’enlèvement et le transfert de Kisangani à Kinshasa, le dimanche 27 septembre 2009, de Maître Firmin Yangambi Libote, président d’une organisation de défense des droits de l’Homme dénommée « Paix sur Terre ».

Lire l'intégralité du Compresse du Groupe LOTUS sur l'arrestation Me Firmin Yangambi, le dimanche 27 septembre 2009, à Kisangani.

samedi 22 novembre 2008

Les éléments de la rébellion ougandaise (LRA) pillent et tuent en toute impunité sur le sol congolais

En début d’après midi de la journée du 17 Septembre 2008, des éléments de la LRA (rebelles ougandais) en provenance de leurs différentes bases en territoire de Dungu (Lindimbia, Nakanga, Kiliwa et Limbwele) font irruption dans diverses localités entre autres Kiliwa, Nambia, Duru, Nakale et Bitima et Bayote, situé dans le Territoire de Dungu et sèment la désolation sur leur passage. Ils auraient agi en représailles contre les autorités congolaises et notamment les chefs coutumiers qui facilitent le désarmement des éléments de la LRA.

Lire le communiqué de presse n°09/GRAL/KIS du Groupe LOTUS

samedi 7 juin 2008

Georges Mwamba Wa Mwamba, défenseur des droits de l'Homme du Groupe LOTUS, arrêté arbitrairement par les agents de l'Agence Nationale de Renseignement (A.N.R/Kisangani), est détenu à la Prison centrale de Kisangani

Lire l'intégralité du communiqué de presse

lundi 26 mai 2008

Les autorités judiciaires à Kisangani appelées à procéder sans délai à une enquête impartiale sur la mort de Monsieur Sabuni Mabilanga Gaby et à établir les responsabilités de toutes les personnes impliquées

Lire l'intégralité du communiqué de presse

mardi 25 mars 2008

Immobilisme de l'Etat congolais face à l'assassinat de M. joseph Bunta à Kiev (Ukraine)

COMMUNIQUE DE PRESSE N°003/GRAL/KIS/2008__

Le Groupe LOTUS, une ONG des droits de l’homme basée à l’Est de la RDCongo est vivement préoccupé par l’assassinat de M. Joseph BUNTA à Kiev (Ukraine) par un groupe de jeunes ukrainiens.

Lire la suite...

jeudi 20 mars 2008

Le Quartier Matete dans la Commune Mangobo transformé en foyer de terreur

COMMUNIQUE DE PRESSE N°002/GRAL/KIS/2008

Devant la recrudescence des actes de vandalisme dans la Commune de Mangobo, le Groupe LOTUS tire la sonnette d’alarme.

En effet, depuis un certain temps, les jeunes de la Commune de Mangobo en particulier et ceux de la ville de Kisangani en général s’adonnent à des jeux de hasard. Les maisons inachevées, la brousse, les champs de récolte et les écoles dépourvues de leurs occupants constituent généralement les lieux propices où se déroulent ces jeux de hasard, se mettant ainsi à l’abri de poursuites des agents de la police.

Etant donné que ces jeux sont considérés par la législation congolaise comme des actes répréhensibles, il appartient normalement à la Police nationale de poursuivre et d’arrêter tous ceux qui transgressent cette législation aux fins de préserver la tranquillité et de rétablir l’ordre public. Car, trop souvent, ces jeux se soldent par des bagarres et autres actes de vandalisme.

Lire la suite...

mercredi 20 février 2008

L’exécution sommaire de Monsieur Pablo Balingonda interpelle

Le Groupe LOTUS, une ONG des droits de l’homme basée à l’Est de la RDCongo est vivement préoccupé par le comportement des populations de Basoko qui se rendent justice à leur manière. Le dernier cas en date est celui de Monsieur Pablo BALINGONDA sauvagement lapidé.

En effet, la victime ci-haut citée était père de famille, originaire du village Yamofilele, Secteur Turumbu, Territoire de Basoko, District de la Tshopo (Province Orientale). Il exerçait le petit commerce et était domicilié sur l’Avenue Bandal, Quartier Ambambe dans la cité de Basoko.

Lire la suite...